culture cannabis andorre

Le cannabis, une culture d'avenir

Le projet sur la culture de cannabis thérapeutique sera prêt à la fin 2022, a assuré la ministre de l'Environnement et de l'agriculture du gouvernement de l'Andorre, Sílvia Calvó, qui comparaissait en conférence de presse pour annoncer l'adjudication du conseil pour la rédaction du texte légal qui régulera cette activité, obtenue par le cabinet Roca Junyent.

Comme l'affirme l'exécutif dans un communiqué, cette adjudication est conforme à la stratégie définie par le gouvernement dans la feuille de route Horitzó23 pour faciliter l'investissement privé dans l'industrie du cannabis à usage cosmétique et pharmaceutique.

Andorre étudie depuis quelques années les possibilités qu'offre la culture du cannabis pour diversifier le secteur agricole et son économie.

Les conclusions de l'étude réalisée par l'IRTA (Institut de Recherche et Technologie Agroalimentaire de la Généralité de Catalogne), qui travaille depuis plus de dix ans sur différents projets en relation avec le potentiel scientifique et technologique de l'usage thérapeutique du cannabis, indiquent que la principauté pourrait bénéficier de la recherche agronomique et de la culture et l'extraction de composants pour l'industrie pharmaceutique : « Le cannabis pourrait devenir une culture clé pour l'économie et nous pensons qu'en Andorre, les conditions nécessaires sont réunies pour une production rentable et de qualité », affirme Josep Usall, actuel directeur général de l'IRTA.

Une opportunité de croissance économique internationale pour l'Andorre

La culture du cannabis médical pourrait apporter à l'Andorre une importante croissance internationale, car cette culture offre aux pays qui en font le pari de nombreuses possibilités, permettant de développer un secteur à forte valeur ajoutée et de contribuer au développement et à la diversification de l'économie de leur territoire.

Le Royaume-Uni et le Portugal, où la dépénalisation du cannabis pour un usage thérapeutique a eu lieu respectivement en 2003 et 2001, sont deux des pays pionniers dans ce secteur. Aussi bien dans ces deux états que dans d'autres pays européens où la marihuana thérapeutique est légalisée, comme le Danemark ou la République Tchèque, des multinationales de l'industrie pharmaceutique génèrent chaque année des centaines de milliers d'euros par la vente de médicaments fabriqués avec des dérivés du cannabis. C'est le cas par exemple du géant GW Pharmaceuticals, qui détient une licence exclusive pour fabriquer ce type de médicaments au Royaume-Uni.

Si ce secteur vous intéresse et que vous souhaitez obtenir plus d'informations, chez IS21, nous répondons à vos doutes et à vos questions, et nous vous conseillons pour votre futur projet d'entreprise.


×