Entretien avec Jordi Marticella IS21. Et à présent, que faire ? L’Andorre post-COVID-19

Et à présent, que faire ? L’Andorre post-COVID-19

Jordi Marticella, directeur d'Integral Serveis 21, répond aux questions sur le futur économique andorran et les conséquences dû au coronavirus sur l'investissement étranger dans la Principauté.

L'aéroport d'Andorra-La Seu obtient la certification GPS

L'aéroport d'Andorra-La Seu obtient la certification GPS

Le GPS de l'aéroport d'Andorra-La Seu est en place. Récemment, le gouvernement espagnol a annoncé l'installation de l'appareil qui permettra l'atterrissage de vols commerciaux à l'aéroport de Urgell. Il s'agit du premier aéroport d'Espagne à disposer de cette technologie.

L'Andorre entame son processus d'adhésion au FMI
L’Andorre, le deuxième pays de la zone euro avec la pression fiscale la plus basse.

L’Andorre, le deuxième pays de la zone euro avec la pression fiscale la plus basse.

L’Andorre présente un grand avantage, en particulier par rapport aux pays les plus proches, avec lesquels elle entretient des relations économiques et d’où proviennent les principaux investissements. Les taux des principaux dispositifs fiscaux sont les plus bas d’Europe, faisant ainsi de la Principauté le pays qui exerce le moins de pression fiscale sur les citoyens et les entreprises.

10 bonnes raisons de s’installer en Andorre à la retraite

10 bonnes raisons de s’installer en Andorre à la retraite

Le moment de la retraite arrive. Une étape d’efforts et de travail se referme après de longues années et vous vous trouvez face à des perspectives inconnues qui représentent aussi un défi, puisqu’elles impliquent un changement de vie complet. Parmi les décisions que vous aurez à prendre, se pose la question du lieu où vous allez vous établir pour profiter de votre retraite.

L’Andorre, pionnière en économie circulaire

L’Andorre, pionnière en économie circulaire

Actuellement, la durée de vie des produits est très courte. Lorsque nous les acquérons, nous le faisons d’un point de vue de nos besoins immédiats et, lorsque ceux-ci perdent toute utilité, nous les jetons tout simplement. Le concept d’économie circulaire surgit pour rompre cette dynamique dans le but d’arriver à clore le cycle de vie des produits et des services en donnant la priorité aux critères de réutilisation et d’optimisation.

Croissance économique

Croissance économique

Au cours du deuxième trimestre de 2019, la croissance économique andorrane augmente de 2,3%. Ces résultats positifs, qui situent le pays au-dessus des taux enregistrés en France et en Europe et correspondent aux chiffres de l’Espagne, découlent de la forte dynamique du secteur des services, pilier économique de la Principauté, qui, selon les données officielles, représente 80% de la valeur du PIB.

Importer un véhicule en Andorre

Importer un véhicule en Andorre

En Andorre, de 2500 à 3000 véhicules sont immatriculés tous les ans, dont près de 10 % correspondent à des réimmatriculations de véhicules importés. Ce pourcentage regroupe les cas de nouveaux résidents qui viennent travailler et vivre en Andorre et qui, habituellement, arrivent en Principauté avec leur véhicule immatriculé dans le pays d’origine.

L’Andorre navigue vers la fin des restrictions légales dans le secteur nautique

L’Andorre navigue vers la fin des restrictions légales dans le secteur nautique

Depuis le 1er juillet, les personnes possédant la nationalité andorrane ou résidant dans le pays et ayant un permis nautique délivré en Andorre, peuvent piloter des bateaux qui n’ont pas été immatriculés en Principauté, qu’ils soient privés ou loués. À travers un décret de loi, le Gouvernement a mis fin à l’obligation de piloter exclusivement des bateaux immatriculés en Andorre et battant pavillon andorran.

L’industrie cinématographique en Andorre, un projet d’avenir

L’industrie cinématographique en Andorre, un projet d’avenir

Le secteur du cinéma en Principauté d’Andorre s’est développé au cours des dernières années et a permis, entre autres, de présenter le pays à l’extérieur comme l’endroit idéal pour les projets audiovisuels. Le Gouvernement, conscient de la répercussion médiatique de ces productions, a approuvé un appel à propositions pour pouvoir obtenir une subvention de 100 000 euros qui sera attribuée intégralement à un seul projet cinématographique.