L’Andorre, pionnière en économie circulaire

L’Andorre, pionnière en économie circulaire

Actuellement, la durée de vie des produits est très courte. Lorsque nous les acquérons, nous le faisons d’un point de vue de nos besoins immédiats et, lorsque ceux-ci perdent toute utilité, nous les jetons tout simplement. Le concept d’économie circulaire surgit pour rompre cette dynamique dans le but d’arriver à clore le cycle de vie des produits et des services en donnant la priorité aux critères de réutilisation et d’optimisation.

Dans cette course pour transformer le modèle économique, l’Andorre a l’opportunité de devenir une référence internationale et a déjà détecté les espaces et les processus dans lesquels elle peut commencer à travailler conjointement avec les administrations publiques, les agents économiques et sociaux et les citoyens. Le passage à un modèle d’économie circulaire en Andorre implique le développement de politiques qui abordent des aspects comme la réduction du gaspillage alimentaire, la diminution de la consommation excessive de plastiques – en interdisant ceux à usage unique – le développement de la réutilisation de matériaux et le recyclage, surtout dans le secteur du bâtiment. À d’autres niveaux, des pratiques de marchés publics plus durables, une limitation de l’utilisation du papier dans l’administration ainsi que le soutien apporté aux entreprises pour encourager des pratiques et des procédés tournés vers la durabilité peuvent être mis en place. En ce sens, des secteurs moteurs d’activités du pays comme le tourisme adoptent déjà des pratiques visant cet objectif et travaillent pour que le tourisme contribue au développement économique à partir de pratiques et de diffusions de valeurs de durabilité et d’inclusion sociale comme la protection environnementale et l’utilisation efficace de ressources dans leurs activités. L’Andorre est déjà en ligne avec les politiques que l’Europe promeut depuis un certain temps pour atteindre l’objectif qui concrétisera tout cet effort : réussir à recycler 50 % des déchets que nous générons à l’horizon 2020.
 
Integral Serveis 21 célèbre la position de l’Andorre face à ce défi économique et social et apportera sa contribution en fournissant des conseils aux entreprises souhaitant adopter les procédures et les mesures nécessaires pour atteindre ce modèle de croissance durable.
 

Laissez nous vos commentaires