Croissance économique

Croissance économique

Au cours du deuxième trimestre de 2019, la croissance économique andorrane augmente de 2,3%. Ces résultats positifs, qui situent le pays au-dessus des taux enregistrés en France et en Europe et correspondent aux chiffres de l’Espagne, découlent de la forte dynamique du secteur des services, pilier économique de la Principauté, qui, selon les données officielles, représente 80% de la valeur du PIB. D'autres secteurs, tels que la construction et les services non financiers, ne présentent pas une croissance aussi intense dans cette tendance globale positive.

Dans le secteur des services, trois grands sous-secteurs se regroupent, conformément à la nomenclature européenne des activités économiques. Le premier, celui du commerce, les transports, l'hôtellerie et l'information, est devenu depuis fin 2014 l’un des principaux accélérateurs de l'économie andorrane. Le sous-secteur des services qui regroupe les activités financières, immobilières, professionnelles et techniques ainsi que le sous-secteur des administrations publiques qui compte des services reliés à l’éducation, la santé ainsi que d’autres aspects sociaux et personnels.

Globalement, tous les secteurs ont maintenu une tendance positive au deuxième trimestre de 2019, à l'exception de l'agriculture, qui a diminué de 1,2%, et de l'industrie, qui a perdu 4 décimales par rapport aux trois premiers mois de l'année. Le pourcentage de croissance du secteur de la construction au cours de cette même période reste très positif et se situe à 5,3%.

Depuis 2012, l'économie a connu un taux de reprise soutenu qui, depuis le quatrième trimestre de 2014, s'est accompagné de taux de croissance positifs. Ce contexte montre la santé économique dont la Principauté bénéficie et met en évidence une situation propice aux nouveaux projets d’investissement. Si tel est votre intention, chez IS21, nous vous conseillerons et nous vous accompagnerons dans toutes les démarches que vous souhaitez entreprendre.

Laissez nous vos commentaires